Don 1 SMS = 1 euro pour Haïti

J'ouvre de nouveau et provisoirement le blog pour partager cette initiative de don SMS pour Haïti montée par l'AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles).

En un mot, il vous suffit d'envoyer un SMS aux numéros suivants :
80 222 pour la Croix Rouge
80 333 pour le Secours Populaire
80 444 pour le Secours Catholique


Le SMS vous sera facturé 1€ + coût du SMS et permettra de reverser le prix du SMS à l'association de votre choix.

L'opération est valable chez Orange, SFR, Bouygues Telecom, NRJ Mobile, Virgin Mobile, Breizh Mobile, Simplissime, M6 Mobile, Universal Mobile, Télé 2 Mobile et Casino Mobile.

A consommer sans modération !

Le poids des préemballages est libre !


Depuis le 11 avril dernier, suite à une directive européenne, les formats de type 125, 250, 500g ne sont plus imposés sur les conserves, le café et les produits d'entretien. Concrètement, cela signifie que nous pourrons trouver dans les rayons, des conserves de 220g ou des paquets de café de 103g.

Évidemment, les industriels ne vont pas multiplier les formats atypiques. Les coûts de fabrication des emballages exploseraient... Toutefois, pour l'UFC-Que choisir, cette libéralisation pourrait accélérer la tendance des emballages individuels. Pas très écolo et surtout un risque de dérive sur les prix.

Une seule solution : surveillez bien les prix au kilo !

Qui se gave le plus ?

Plus que 4 mois depuis le dernier post. Gloups ! Il faut dire que ces derniers mois le temps est passé vraiment trop vite.

Voici une initiative des Jeunes Agriculteurs dont j'ai récemment reçu le communiqué de presse : quisegaveleplus.com

Extrait :

"Alors que, sous couvert d’un soi-disant souci du pouvoir d’achat pour ses clients, la marque Leclerc se targue de pratiquer les prix les plus bas et affiche ces derniers sur son site dédié www.quiestlemoinscher.com, les Jeunes Agriculteurs posent très officiellement la question :

Qui, du producteur, du transformateur ou du distributeur, se gave le plus ?

La réponse est donnée sur le site www.quisegaveleplus.com où les consommateurs peuvent constater que la grande distribution française se taille injustement la plus grosse part du gâteau de la valeur ajoutée, et ce, toutes filières confondues.

Produit par produit, les Jeunes Agriculteurs y comparent les prix auxquels ils vendent leurs produits à ceux que l’ont retrouve dans les rayons des GMS."


Une fois sur le site quisegaveleplus.com, les chiffres sont assez édifiants.
Exemple avec le jambon :
prix payé au producteur : 1,40 € / kg
prix une fois transformé(= prix d'achat du distributeur) : 3 à 5 € / kg
prix à la consommation : 8,50 € à 12 € / kg

Le site est un peu brut de fonderie et ne donne pas trop envie. De même, la compréhension des chiffres n'est pas la plus directe. C'est quand même dommage pour une initiative de communication !

Logo et sigle FSC ? Explications...

Parmi les logos et des sigles expliqués par CALYO (ici et ), voici un nouveau venu : le FSC pour le bois, meubles ou même le papier.

Le FSC (Forest Stewardship Council) est une association d'utilité publique internationale qui s'engage pour une exploitation durable des forêts. Les exploitants forestiers comme les producteurs sont certifiés sous réserve de respecter :
- le droit local et le droit international
- les droits des peuples indigènes
- la protection des espèces rares
- la protection et conservation des écosystèmes
- l'obligation de plantation...



<< Les produits sont alors labellisés avec le logo ci-contre qui doit indiquer le numéro du certificat.

A ne pas confondre avec le logo de l'association (à droite) qui n'a qu'une valeur de communication... >>

Bébé génétiquement sélectionné...

C'est la Une des journaux depuis ce week-end. L'Angleterre a vu la naissance du premier bébé génétiquement immunisé contre le cancer du sein. Lors de la fécondation in vitro, un Diagnostic Pré-Implantatoire a permis de sélectionner cet embryon parce qu'il ne comportait pas le gène prédisposant au cancer du sein, contrairement à d'autres embryons.

Si je comprends tout à fait le désir des parents de protéger leur enfant, cette info me laisse perplexe tant du point de vue scientifique qu'éthique.

Tout d'abord, le terme "immuniser" est inexact. L'enfant ne porte pas le gène prédisposant. Pour elle, les risques de développer un cancer du sein sont donc diminués mais pas totalement éradiqués. Et, sans lui souhaiter le pire, quid des autres cancers et maladies ?

A l'inverse, quand on porte un gène prédisposant, l'apparition du cancer ou de la maladie n'est pas automatique. Les gènes ne font pas tout : les conditions de vie, notamment, peuvent influer positivement ou négativement. C'est le miracle de la nature !

Enfin, le cancer du sein n'est ni une tare ni une maladie incurable. Je connais personnellement des femmes qui en ont guéri et qui aujourd'hui se portent merveilleusement bien.

Alors pour quelle raison sélectionnerait-on nos enfants sur ce critère ?

Pour faire faire des économies à la Sécurité Sociale ? C'est affreux mais je suis sûre que certains y pensent...

Pour empêcher les souffrances ? Je comprends. L'homme cherche à réduire ses souffrances (physiques et morales) depuis la nuit des temps. Cependant, l'argument me parait insuffisant au regard des dérives possibles. Basculer du bien vers le mal tient parfois à un fil : souvenons-nous de toutes les abominations causées par la quête de l'humain "idéal"...