[7 jours de vacances minimalistes et zéro déchet] - Défi n*7 : D.E.C.O.N.N.E.C.T.E.R.

7 jours de vacances minimalistes et zéro déchet

C'est déjà le dernier défi. Il est d'un genre un peu particulier…

[Défi n*7 : D.E.C.O.N.N.E.C.T.E.R.]

Les écrans : TV, ordinateur, téléphone, consoles… consomment de l'électricité bien sûr. Sans parler de l'immense consommation d'énergie des serveurs type Cloud.

Surtout, ces appareils nous prennent aussi du temps. Et justement les vacances sont là pour se ressourcer, profiter des amis et de la famille, lire, photographier, découvrir, écrire des cartes postales, crayonner, faire du sport, du yoga, de la méditation ou même s'ennuyer ! Bref, se changer les idées du quotidien.

Une bonne raison d'éteindre la télé des mauvaises nouvelles ou se déconnecter du concours des meilleurs vacances sur les réseaux sociaux.

Pause 🙈🙉🙊
A chaque vacances, je m'efforce de réduire au maximum ma "vie virtuelle". Je consulte les réseaux sociaux 1 ou 2 fois sur toute la durée (c'est plusieurs fois par jour hors vacances pour vous donner une échelle du challenge 😛), idem pour la presse. Ce n'est pas toujours évident. Mon téléphone sert très souvent de GPS. La tentation est donc grande de surfer, une fois que je l'ai dans les mains lorsque je suis copilote. Ou lorsque je m'en sers d'appareil photo. 

Aussi, je transforme cette tentation en opportunité : quitte à trainer sur mon téléphone, je fais le grand ménage. Tri et suppression des photos, mails, applis, historiques inutiles. Je me désabonne également des newsletters intéressantes.

2 avantages : un téléphone plus performant car allégé, et aussi une réduction de l'empreinte écologique de ma vie virtuelle. Mes challenges de l'été seront d'avoir moins de 2 000 mails (+4 000 aujourd'hui) et de réduire les 25 Go de photos et vidéos de mon téléphone.

Et vous : un peu, beaucoup, totalement, pas du tout, déconnecté.e cet été ? 

7 jours de vacances minimalistes et zéro déchets - Défi n*6 - Stop au gaspillage

[Défi n*6 - Stop au gaspillage]


Vacances rime avec insouciance... Mais ce n'est pas une raison pour oublier nos bonnes habitudes anti-gaspi ! 

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe
[L'alimentation]
Lorsque l'on part en vacances en groupe, on a souvent du mal à évaluer les courses nécessaires. Le risque est d'en jeter une partie à la fin du séjour 😢
Nos astuces pour éviter le gaspillage alimentaire en vacances : 
* Pour les prévoyants : planifier en avance tous les menus de la semaine et acheter sans dépasser les quantités moyennes recommandées par personne (on a toujours peur de manquer, souvent à tort). 
* Pour les spontanés : acheter petit à petit, au fur et à mesure de l'avancée des vacances ; cela évite de gaspiller si on décide de dîner au resto à l'improviste 😉.
* Pour tous : réutiliser ses restes (ex : le surplus de riz en salade), être particulièrement vigilant sur les quantités des denrées périssables (viande, poisson), remporter les aliments non consommer. 
Dessin de Miss Lilou - http://dessinsmisslilou.over-blog.com

[L'eau]
Pendant l'été, l'eau paraît encore plus précieuse. On peut en boire à volonté ! Pour le reste, restons économes : profitons de la chaleur pour prendre des douches courtes et ne pas laisser couler l'eau pendant qu'on se savonne ; réutiliser les eaux de pluie et de cuisine pour l'arrosage des plantes... 
Avant d'investir dans une piscine, réfléchissez bien aux alternatives (mer, piscine municipale, location avec une piscine partagée...). Dans le cas d'une piscine gonflable pour le plaisir des plus petits, vous pouvez réutiliser l'eau (arrosage ou chasse d'eau).

A demain pour le dernier défi !


7 jours de vacances minimalistes et zéro déchet - Défi n*5 - Je réduis, je recycle, je ramasse !

Des parcs, des forêts, des plages, des aires d'autoroute littéralement transformés en décharge à la fin de la journée... Ce n'est pas à quoi on rêve lorsque l'on part en vacances. Nous sommes tous acteurs ! 

Source : Délices & Décadences

[Défi n*5 : je réduis, je recycle, je ramasse !]

[Je réduis] Le "meilleur" déchet est celui qui n'existe pas. En vacances, on résiste donc à la tentation de la vaisselle jetable et des emballages soi-disant plus pratiques en déplacement. On mise sur la vraie vaisselle, gourde pour l'eau et / ou pour les compotes, serviettes en tissu, torchons, boîtes hermétiques, bocaux, etc. Tellement plus joli ! 

[Je recycle] Pour les déchets restants malgré tout, comme à la maison, le réflexe du tri est important. Pensez à vous renseigner sur les modalités et lieux de tri de la commune de vos vacances. Elles peuvent être différentes de chez vous. Demandez également autour de vous si des composteurs sont disponibles. Ou plus simplement des voisins avec des poules, une ferme... C'est une bonne occasion de valoriser les déchets compostables (pain dur, épluchures, restes de repas).

[Je ramasse] Bien sûr, après une journée de balade, retour à la maison avec ses déchets pour bien les trier. 

Rien n'empêche également de ramener ceux des autres... Beaucoup d'initiatives collectives se développent dans ce sens comme "Run éco team", "1 déchet par jour, 1 piece of rubbish". L'objectif est de préserver la Nature. Un geste important à partager entre amis ou famille pendant vos vacances !


Source

A demain pour le défi n°6 !

Les défis précédents
Défi n*1 : la valise minimaliste
Défi n*2 : l'apéro zéro déchet
Défi n*3 : manger local et de saison
Défi n*4 : la voiture au garage

A lire également
Vers le zéro déchet : par où j'ai commencé ? 
J'ai testé... la gourde à eau en inox
J'ai testé... les gourdes réutilisables (pour compotes)

7 jours de vacances minimalistes et zéro déchets - Défi n*4 - La voiture au garage

[Défi n*4 - La voiture au garage]

En vacances, on a le temps. Une belle occasion de laisser sa voiture au garage et de privilégier les moyens de transport doux : marche à pied, vélo, transports en commun...

Perso, pour cet été j'ai choisi le vélo ! 

Avec mon conjoint, nous avons décidé de laisser notre vielle Polo Diesel à la maison pour partir à Quimper depuis Tours à vélo : d'abord par le circuit la Loire à vélo (Tours - St Nazaire ; environ 300 km) puis par la côte bretonne (environ 250 km). Objectif : 50 km/jour, avec quelques pauses dans les endroits qui nous plairont, ce qui devrait nous faire rouler pendant deux semaines environ. Le trajet fait ainsi partie intégrante des vacances : découverte de paysages, haltes en camping (sauvage ou non)...

C'est mon premier voyage à vélo (mon conjoint est plus expérimenté). J'ai hâte de vivre cette expérience qui m'inspire un sentiment de liberté. Certes, la météo va jouer un rôle important ; du soleil, quelques nuages et un petit vent seraient parfaits 🌞 

Bien sûr, ce type de voyage n'est pas toujours évident et dépend de la configuration de sa famille (enfants en bas âge...), sa forme physique (mais nous sommes loin d'être des sportifs 😉) et la durée de ses congés (être profs, ça peut aider !). 
Si vous avez prévu de partir en voiture ou en train, pensez à louer un vélo sur place 🚲

Pédalez-bien et à demain pour le défi n*5 !

Défis précédents :

7 jours de vacances minimalistes et zéro déchets - Défi n*3 - Manger local et de saison


[Défi N*3 - Manger local et de saison] 

Je vous donne un exemple pour nos vacances de 2 semaines qui se font en location donc beaucoup de repas à la maison.




Côté courses, nous privilégions au maximum les produits locaux et de saison : marché, commerçants, vente en direct chez les producteurs... Comme nous avons le temps de flâner, c'est l'occasion de (re)découvrir la qualité à petits prix. Et de limiter les emballages en venant avec nos propres contenants et sacs.


Une tournée au supermarché au début des vacances suffit pour 2 semaines. En effet, nous emportons avec nous "un fond d'épicerie". Tous les articles tiennent dans un sac de courses facile à glisser dans le coffre (grâce à nos valises minimalistes).

Emmener cette épicerie nous évite d'acheter sur place au prix fort, dans des sur-emballages puis de se retrouver avec des doublons au retour des vacances.

* Sel / Gros sel / Poivre / épices (herbes, gingembre, sel de céleri, herbes de Provence)
* Huile olive / Vinaigre
* Sucre / Farine
* Tisanes et thé en vrac avec la boule réutilisable, chocolat, céréales
* Des pâtes
* Liquide vaisselle / Lessive (dans 2 bouteilles de 250 mL gardées pour l'occasion)
* Éponge / Torchons - lingettes essuie tout / Serviettes de table
* 1 ou 2 sacs poubelles
* 1 savon mains
* Tire bouchon / Ouvre boîte / 1 couteau cuisine
* Sacs de courses / Tote Bag / Bocaux /
* Allumettes
* Papier WC

Et comme nous allons quand même un peu au restaurant : nous privilégions aussi les adresses travaillant avec des produits frais, locaux et de saison. Il suffit de se renseigner à l'Office de Tourisme et sur les applis d'avis de voyageurs ;)

Bon appétit ! Et à demain pour le défi n°4 !

Les défis précédents
Défi n*1 : la valise minimaliste
Défi n*2 : l'apéro zéro déchet

A lire également
Vers le zéro déchet : par où j'ai commencé ? 

Source image : http://www.flickr.com/photos/sackton/5426717079/