Gaspillage alimentaire - stop au gâchis !

Une campagne de sensibilisation au gaspillage alimentaire très intéressante lancée par le Ministère de l''Environnement et ADEME. #casuffitlegachis

Aujourd’hui, chacun d’entre nous produit en moyenne 590 kg de déchets par an. Dans le monde, le tiers des aliments destinés à la consommation humaine est gaspillé. En France, on estime que  près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année. Soit entre 20 à 30 kg par personne et par an, l’équivalent d’un repas par semaine, dont 7 kg de produits encore  emballés* ! Woh !

Les spots TV illustrent les situations du quotidien avec des habitudes simple à mettre en place qui permettent de réduire les déchets alimentaires. 

A la maison


A la cantine... (ou self !)




Au supermarché

 


(source)

Comment économiser l'eau et arroser les plantes à 0€

Les Français consomment en moyenne 150 litres d'eau potable par personne et par jour ! Une baignoire d'eau par personne et par jour en version illustrée. Toilette, douche, linge, vaisselle, ménage, cuisine, boisson et bien sûr les plantes. L’arrosage des plantes représente pas moins de 8 litres par personne par jour !

Si vous avez la chance d'avoir un jardin, une solution à la fois économique et écologique : le récupérateur d'eau de pluie. Vous pourrez ainsi arroser vos plantes et potager à moindre coût.

Et si comme moi, vous vivez en appartement, vous pouvez aussi récupérer de l'eau. Si, si ! Il suffit de prendre une jolie cruche ou tout autre récipient. Puis d'y verser les fonds de verre, de bouilloire, etc. A la maison, nous collectons ainsi environ 2 litres d'eau par semaine. Et l'eau récupérée sert ensuite à arroser les plantes... gratuitement !

Une nouvelle vie pour les vêtements : recyclage & collecte

C'est l'heure du ménage de printemps dans les armoires ! Que faire des vêtements trop petits ou trop usés ou dont on a simplement envie de se délester ?

SURTOUT PAS A LA POUBELLE. Aujourd'hui, 85% des vêtements finissent dans une poubelle classique. 12 kg de linge par Français par an qui ne sont pas valorisés. Et qui mettront des années à se dégrader.

Voici une liste (non exhaustive) des solutions alternatives.

Solution 1 : la revente
Idéal pour les vêtements de marque et/ou ayant peu servis. Quelques euros à ajouter au porte-monnaie aussi !
Où ? Sur tous les sites d'annonces entre particuliers bien sûr mais aussi dans les vides-greniers, vide-dressings, braderies...

Solution 2 : le don
Là encore, les vêtements doivent être suffisamment en bon état pour pouvoir être reportés. Parlez-en autour de vous : famille, amis, collègues... Un réseau qui fonctionne surtout pour les affaires bébés et enfants :-)
Personne n'est intéressé ? Pas grave, il reste les associations. Certaines organisent même des collectes dans les halls d'immeuble. Il suffit d'y laisser les sacs le jour indiqué. 
Sinon, renseignez-vous à votre mairie et/ou la paroisse de votre quartier pour connaitre les associations intéressées : Emmaüs, Secours Catholique, Secours Populaire ou simplement une association d'entre-aide locale... J'en oublie sûrement !

Solution 3 : le recyclage
A la maison, les vêtements les plus usés peuvent encore servir de chiffons pour les fenêtres, cirer les chaussures, etc... De quoi les garder encore quelques années supplémentaires. Il suffit de les laver après utilisation.

Votre sac à chiffons déborde ? Pas grave, désormais beaucoup de villes proposent des bornes de récupération. Le site la fibre du tri permet de trouver celle la plus proche de chez soi.

Aujourd'hui, une seule enseigne organise et valorise la collecte de "vieux" vêtements (dommage). H&M a mis en place une initiative louable depuis quelques années : 3 vêtements apportés = 5 euros de bon d'achat ! Renseignez-vous auprès de votre magasin car tous ne participent pas. 

Et la solution ultime : moins acheter pour moins jeter. Notre société de consommation avec des collections de vêtements toutes les 6/8 semaines n'aide en rien. Pourtant, vu l'impact écologique de l'industrie du tissu, une baisse significative de la consommation de vêtements est une piste non négligeable...

Des oeufs bio de plein air partout !

A la maison, c'est uniquement œufs de plein air bio. Et comme nous avons la chance d'avoir des parents à la campagne avec un poulailler, la majorité de notre consommation est complètement bio :-)

Mais les œufs consommés dans les gâteaux, achetés en supermarché, les desserts lactés, les plats préparés... ? Et à la cantine ? A la pizzeria ? Au restaurant ? A la pâtisserie ?

Sauf mention expresse, il est plus sage de considérer que les œufs employés sont plutôt ceux de la basse catégorie. Regardez bien les étiquettes !

Rappel des catégories des oeufs et les conditions de vie des poules (source CIWI) :
Cage Au sol Plein air Plein air Label Rouge Plein air bio
Code 3 2 1 1 0
Densité en bâtiment 750 cm² /poule soit 13 à 14 poules / m² !! 9 poules/m² 9 poules/m² 9 poules/m² 6 poules/m²
Parcours extérieur Non + hangars sans fenêtres Non + hangars sans fenêtres 4 m²/poule + hangars avec fenêtres et perchoirs 5 m²/poule + hangars avec fenêtres et perchoirs 4 m² /poule + hangars avec fenêtres et perchoirs
Taille du cheptel Pas de limite (moyenne 50 000, peut aller jusqu’à 100 000 et plus) Pas de limite (peut aller jusqu’à 20 000 et plus) Pas de limite (peut aller jusqu’à 15 000) 6 000 par bâtiment 3 000 par bâtiment

Bref, la production n'est vraiment pas très reluisante quant aux conditions de vie des poules. Uniquement 25% de la production française se fait en plein air... Alors pensez aux poules lors de vos achats : privilégiez les oeufs 0 et 1 y compris dans les produits finis et plats préparés.

Heureusement, les choses évoluent aussi dans l'industrie agro-alimentaire. Par exemple, Michel & Augustin ne les ont adoptés que très récemment sous la pression de l'association L214. Résumé de l'histoire ici.

Espérons que leur exemple soit suivi par de nombreuses marques !

Mes gestes écologiques et économiques pour mieux laver son linge

Ah les lessives ! Préoccupation importante dès que les enfants arrivent dans la famille car les tournées de linge sale sont quotidiennes... au minimum :-)

Comment réaliser quelques économies et se protéger mieux des produits chimiques ? Voici mes trucs et astuces.

1/ Réduire la dose de lessive
J'ai récemment opté pour une machine à laver frontale. Et là, le choc. Alors que je mettais déjà moins que la dose recommandée, je retrouvais toujours plein de mousse après l'essorage. Après plusieurs essais, j'ai conclu que 15 ml de lessive suffisent pour 3 ou 4 kg de linge peu sale (porté au bureau ou linge des enfants peu taché). J'augmente la dose à 20 ml pour le linge sale des enfants (feutre, herbe...) que je brosse au préalable pour enlever le gros des tâches. Opération à réaliser le jour même des tâches idéalement !
Désormais, le bidon de 2L dure au moins 1 mois et demi. Ecologique et aussi économique !

2/ Opter pour une lessive écologique
Ce type de lessive limite les déchets et produits chimiques reversés dans l'eau. Personnellement, j'utilise la marque L'arbre Vert car c'est la seule référence disponible dans mon supermarché. Autre avantage des lessives écologiques : elles sont hypoallergéniques (et pas seulement le parfum comme c'est bien souvent le cas des autres marques). Idéale pour les bébés et toute la famille.

3/ Remplacer l'adoucissant par du vinaigre blanc

Un truc de grand-mère qui fait ses preuves ! Et nettement moins chimique. Je remplis la moitié du bac adoucissant et un bac entier pour les serviettes ou les draps. Et je n'ai jamais eu de linge sentant le vinaigre. Autre avantage : le vinaigre permet d'ôter le calcaire accumulé dans le tambour et la tuyauterie. Les lessives entretiennent votre lave-linge. Magique :-)

4/ Faire durer le linge autant que possible

Quand on travaille dans un bureau et avec une douche quotidienne, les vêtements peuvent être portés 2 à 3 jours selon la sudation. Seuls les sous-vêtements sont à changer tous les jours.
Idem pour les enfants et bébés tant qu'il n'y a pas de tâches.
Les serviettes de toilette peuvent facilement tenir une semaine. 2 semaines pour les draps ! Autant d'économies de lessive et d'eau, sans oublier le temps gagné.

En rédigeant ce billet, j'ai découvert le site lavonsmieux.com
Il est édité par une marque de lessive qui miaule :-) Il y a des conseils intéressants. Remplir sa machine à 90% maximum pour optimiser le lavage, par exemple. Testé et approuvé !
Celui que je vais essayer : laver le linge à l'envers pour préserver les couleurs. Je vous tiens au courant...